FIGURINES

UN DÉSIR POUR LA MUSIQUE Le groupe de rock danois Figurines a attire l´attention sur lui en 2007 avec son dernier album "When the Deer Wore Blue“. Ils sont aujourd´hui de retour. Nous avons discuté de leur carrier, leur approche sonore et surtout de leur tout dernier album, simplement "Figurines"

De Figurines à "Figurines"

Les groupe Figurines a peut être décidé d´intituler son dernier album "Figurines" pour marquer une rupture et un nouveau départ. Sur leur troisième album, le nom du groupe et le nom de l´album, l´identité du groupe et sa musique semblent se fondre en une seule entité.

Nous avons pu échanger nos impressions avec les Figurines (par courriel parce que le groupe est actuellement en préparation de sa tournée au Danemark et À l´étranger). Christian Hjelm, Claus S. Johansen, et Jens Ramon ont répondu en commun à nos questions, renforçant curieusement cette impression d´unité.

Que pense « l´entité » de son nouvel album ?

- Comparé À nos albums précédents, ”Figurines” introduit une écriture plus spontanée que pour les chansons retenues pour figurer sur l´album ”When the Deer Wore Blue”. En ce sens, le nouvel album est plus proche des compositions de l´album « Skeleton ». Le son quand à lui est plus en continuité avec ce que nous avons proposé sur “When the Deer Wore Blue”. C´est ce qui nous convient le mieux en ce moment. 

Le groupe a souvent été associé aux compositeurs pop classiques, aux groups des années 60 tels que les Beach Boys, ou au groupe Modest Mouse, originaire de Seattle. Mais Figurines ne se préoccupe guère de la presse ou des classifications:

- C´est peut être un cliché mais nous ne nous comparons pas aux autres groups et ne nous intéressons pas à ce qu´ils font. Nous faisons ce que nous faisons quand nous le voulons.
- Les chansons sont au centre de nos intérêts. En cela, nous sommes des musiciens assez old school. Le nouveau matériel que nous créons reflète avant tout ce que nous sommes, ce qui nous inspire, ce dans quoi nous nous engageons. Il est fréquent que nous ne comprenions pas pourquoi les gens associent notre musique avec telle ou telle référence, qui sont souvent éloignées de nos propres références.

Le bon son se trouve en utilisant ses oreilles

En d´autres mots, le groupe se concentre sur sa propre musique, et bien sûr, la qualité de l´enregistrement et du son est primordial dans ce contexte pour les membres du groupe.

Avant leur disque reconnu par la critique, "When the Deer Wore Blue", ils se rendirent dans les forêts suédoises pour enregistrer l´album entier en suivant un procédé analogique authentique. Ils ont produit, enregistré et mixé le nouvel album eux-mêmes. Et aujourd´hui, ils le publient sous différents formats sonores.

- Nous voulons offrir toutes les options possibles, en réponse aux souhaits de notre public. Notre musique doit être accessible à tous ceux qui souhaitent l´écouter, quelque soit le format sonore qu´ils préfèrent. Nous avons vraiment fait un effort sur le son et ce serait dommage si le MP3 était le seul format disponible.

En ce qui concerne le processus d´enregistrement, Figurines s´efforce là aussi d´offrir la meilleure qualité sonore. Mais pour être honnête, lorsqu´ils s´agit de reproduction sonore, ils n´entrent pas vraiment dans les détails:


- Pour être honnête, on ne s´inquiète pas trop de la technologie utilisée, nous utilisons plutôt nos oreilles ! Nous savons intuitivement ce que nous aimons, avant de l´entendre ou au moment où nous l´entendons. “When the Deer Wore Blue” en analogique mais c´est en partie dû au fait que nous souhaitions nous isoler dans un studio en Suède, pour jouer live au studio. Nous ne sommes pas des fanatiques. “Figurines” a été enregistré digitalement.

De nouveaux membres, un contrôle de l´enregistrement accru

Avant d´enregistrer "Figurines", le groupe a perdu deux membres et se trouve maintenant officiellement réduit à un trio, du moins sur les enregistrements. Qu´est-ce que cela a change pour le groupe et le son?

- Cela a offert à chacun d´entre nous l´opportunité de jouer un rôle plus libre dans l´enregistrement. Chacun d´entre nous joue de plusieurs instruments et a contribué plus librement que sur les albums précédents. Le fait de tout pouvoir contrôler du début à la fin a été vraiment positif lors de l´enregistrement. En tant qu´êtres humains et membres du groupe, cela nous a permis de nous retrouver, de revenir au centre de nos préoccupations : pourquoi nous trouvons important de jouer de la musique. Cela nous a permis de redécouvrir le plaisir de la musique!

La motivation

Et l´avenir? Qu´est ce qui continue à motiver les membres du groupe?

- Ecrire de nouvelles chansons que d´autres personnes que nos amis les plus proches ou nos familles aiment écouter chez eux ou en concert. La reconnaissance, aussi, que notre musique a une importance pour ces personnes. Le fait que chacun d´entre nous peut exprimer sa créativité. C´est vraiment ça. Le désir de créer et savoir que cela a une importance pour quelqu´un.

Sortie international et tournée

Que réservez-vous aux fans de votre groupe dans les 6 mois à venir?

- Nous tournons pour 5 dates au Danemark, pour présenter les chansons de notre nouvel album pour la première fois. Nous serons 6 musiciens sur scène et notre but est d´offrir au public une expérience musicale en live encore meilleure que celle qu´ils auront connue sur leurs enceintes.

Nous partageons cette tournée avec le groupe The Kissaway Trail, et nous pensons que ce seront de fantastiques soirées.

Nous pensons aussi à une tournée internationale en raison de la sortie élargie du nouvel album en 2011. Voilà pour l´instant.

Figurines joue sur scène au Danemark en novembre 2010 et internationalement au printemps 2011.

Une vidéo musicale sera disponible sur le site internet DALI, notamment le single “Lucky to Love”. En attendant, rendez-vous sur le site internet du groupe, où le nouvel album est disponible en téléchargement de haute qualité ou en format CD et LP.

You are about to leave this page

You are on your way over to our International page

Go to MyDALI Forum Close