KAJSA VALA

La musique de Kajsa Vala reflète les expériences qu´elle a connues au cours de sa vie. On y retrouve ses racines scandinaves, sa capacité à transmettre des histoires touchantes, et une mélodie qui parle un langage similaire.

PRENDRE DE LA DISTANCE POUR VIVRE

Qu´est ce que l´Islande, Nashville et Aarhus ont en commun? Et bien au moins une chose: Kajsa Vala!

Cette jeune chanteuse qui a suivi les cours du Conservatoire, est également une guitariste et compositrice. Kajsa Vala exprime ses racines islandaises à travers une musique clairement influencée par le son de Nashville et vit actuellement au Danemark.Pourtant, elle ne se sent pas partagée entre ces différentes influences:

- C´est moi, tout simplement. Je ne sais pas si c´est une force, mais cela influence forcément la façon dont je compose et je joue de la musique. Je ne me suis jamais plus senti chez moi sur le plan musical que lorsque que je suis à Nashville.

Nashville, Scandinavie.


- Je pense que c´est ainsi parce que c´est là que j´ai "grandi" en tant que compositrice durant ces dix, douze dernières années. Et que j´ai aussi évolué en tant que musicienne et que personne adulte. D´un autre côté, j´adore Aarhus, la ville où je vis au Danemark. J´ai un large réseau d´amis avec qui j´aime jouer, j´y ai aussi la plupart de ma famille. Si l´on parle de mes compostions, je pense que la mélancolie que j´éprouve par rapport à mes racines scandinaves se mélangent bien avec la tradition américaine, qui reste honnête et sincère.

Kajsa Vala décrit sa propre musique comme un mélange des expériences qu´elle a connues dans sa vie. Des chanteurs/chanteuses et compositeurs/trices tel(le)s que Joni Mitchell, Leonard Cohen, Johnny Cash, ainsi que des artistes plus contemporains tels que Lucinda Williams, Patty Griffin et “peut-être une once de blues, folk-rock comme Bonnie Raitt, et Neil Young”.

- Je ne sais pas, je ne me demande jamais quel genre de musique je joue. Je compose juste mes propres chansons, je les arrange comme j´en ai envie, comme je les entends dans ma tête.

Mélancolie nordique

Elle est assise sur son sofa et regarde par la fenêtre qui donne sur le port de Aarhus. Il fait froid, il neige.  Sa petite fille dort, et elle peut entendre ses voisins à l´étage inférieur qui écoutent de la musique. Elle a l´impression qu´il s´agit de Radiohead.

Lorsqu´on lui demande quelle est l´influence de ses origines islandaises dans ses compositions, Kajsa Vala souligne le fait qu´elle n´a jamais vécu en Islande, mais qu´il existe probablement encore une connexion entre son passé et sa musique:

- Je me plais à penser que la mélancolie est un des traits caractéristiques de la musique scandinave et islandaise et que cela ressort particulièrement dans mes compositions. J´ai toujours été attirée par les mélodies et les textes mélancoliques. J´ai toujours aimé écouter les ritournelles tristes et les chansons pour enfants.

Kajsa Vala, singer-songwriter.

Une bonne chanson
Une bonne chanson, pour Kajsa Vala, c´est avant tout "  une histoire honnête accompagnée d´une mélodie qui parle le même langage". Elle évoque Famous Blue Raincoat de Leonard Cohen et Little Green de Joni Mitchell comme des exemples parfaits. Quand à l´album West de Lucinda William, il lui tire les larmes des yeux à chaque fois qu´elle l´écoute.

- C´est une question difficile, il y a tellement d ebonnes chansons. Je pense que ma réponse sera différente dans quelques semaines. J´essaie constamment de m´inspirer de différents compositeurs ou poètes. D´ailleurs, je ne dois pas oublier les Beatles comme source majeure de ma créativité lorsque j´apprenais à jouer de la guitare dans mon adolescence. Patty Griffin, également, une des plus grandes compositrice à mon avis. 

La vie, l´amour, la musique

La musique, les livres, la famille, les amis, voyager, juste être vivante, en fait. Ce sont les principaux mots clés de la vie de Kajsa Vala. Et les membres de son groupe, qu´elle considère comme faisant partie de sa propre famille. Ce sont les ingrédients qui donnent vie à sa musique.

- C´est un cliché, mais mon mari, le batteur de mon groupe, et moi, nous ssayons de faire en sorte de gagner notre vie tout en conservant assez d´espace pour vivre. Nous ne voulons pas d´une grosse maison, de deux voitures, nous voulons consommer le moins possible et vivre de manière plus respectueuse et durable. Cela nous laisse davantage de temps pour être avec notre fille, écouter de la musique, enregistrer et faire tout ce que nous aimons. En trois mots: la vie, l´amour , la musique.

Un nouveau titre
Un nouvel album, Here Comes Winter, est une bonne illustration de ce qui se dissimule derrière ses compositions.

- Here Comes Winter a été inspiré par les couleurs qui gagnent les arbres par ici fin octobre, début novembre. C´est un signal, l´été est vraiment terminé, et l´hiver arrive, sombre, froid, venteux. Sur ma guitare dobro, j´accompagne cette histoire, la fin de l´été qui s´approche et la pénombre de l´hiver scandinave qui risque d´éteindre la flamme d´un flirt d´été.

Danish-Icelandic artist Kajsa Vala

Le second nouveau titre, Let the Dust Fall, parle du courage qu´on doit parfois trouver pour laisser derrière nous ce qui nous empêche d´avancer, un amour perdu par exemple. Il ne faut pas avoir peur du vide, il faut se lancer et essayer d´aimer à nouveau. La vidéo, réalisée par Kristopher Paterson, est basée sur une légende que partagent l´Ecosse, les îles Feroe et l´Islande, la légende des Selkies. Un peuple-phoque qui abandonne sa peau ainsi que la mer pour aller vivre avec les humains et se font piéger. Une tragédie romantique.J´aime beaucoup le travail qui a été réalisé sur cette vidéo.

Le son idéal: de la chaleur et des tubes
Kajsa Vala a grandi avec les disques vinyles. Elle n´a reçu son premier CD qu´à l´âge de quatorze ans, et son père a construit ses propres enceintes. Lorsqu´elle repense à son enfance, elle se rappelle d´un son chaleureux:

- Bien sûr, j´ai écouté des tonnes de mp3 dans les années 90 et au début des années 2000. C´était vraiment une superbe expérience pour moi de retourner au vinyle. Aujourd´hui, j´ai uniquement une platine et le vieil ampli ainsi que les enceintes de mes grands-parents. Tous mes CD sont dans un carton au grenier. J´écoute surtout des vinyles, et parfois un peu de streaming dans la voiture.

- Je suis une geek de la guitare et je possède quelques guitares vintage. Pour moi, le son idéal a toujours été à base de chaleur et de tubes. J´adore ce que je peux seulement décrire comme un son "chaud" provenant du vinyle. Et je peux absolument faire la différence entre de bonnes et de mauvaises enceintes, j´ai seulement toujours préféré les instruments de musique aux appareils hi-fi.

En tournée et un nouvel album en projet

Actuellement, Kajsa Vala et son groupe parcourent le Danemark et enregistrent un nouvel album, prévu pour l´automne 2018. Une tournée de plus grande ampleur est également en prévision, avec l´espoir de se produire dans d´autres pays européens pour élargir son audience. Naturellement, se produire en Amérique est un rêve qu´elle espère voir se réaliser prochainement.

Découvrez www.kajsavala.com.

- Rune H. Jensen, rhj@dali.dk 

Kajsa Vala 2 s-h.jpg

You are about to leave this page

You are on your way over to our International page

Go to MyDALI Forum Close