MATT THE ELECTRICIAN

Il était une fois un type appelé Matt. Matt était un électricien dans la vraie vie. Un jour, il décida de laisser tomber ses câbles pour les cordes d´une guitare. Et devint ainsi un musicien à plein temps. Parce que cela avait toujours été ce dont il rêvait.

LE VOLEUR ACCIDENTEL

Once over coffee
Quand nous rencontrons Matt, il est à Once over Coffee, son café préféré à Austin au Texas. En train de déguster, bien évidemment, une tasse de café. Nous sommes face à Matt the Electrician. Il fait 24 degrés, le ciel est ensoleillé et il regarde les oiseaux dans les arbres. La vie est dure. Tout comme les MP3 à ses oreilles, comme nous le découvrirons. 

Il semble que Matt ait fait le bon choix en devenant musicien. So album aux tonalités Folk-Rock “Accidental Thief” de 2011, est devenu Album of the Week au Danemark sur la radio nationale. Matt est satisfait de s´être tourné vers la musique:
- Oui, vraiment, dit Matt, c´est une sensation extraordinaire de savoir que l´on fait quelque chose qu´on aime et de toutefois réussir à payer ses factures en dépit de ce choix. 

The accidental thief
Ce choix a abouti à un album qui offre des tonalités chaudes, joyeuses, quasi organiques, Mais pourquoi cet titre étrange“Accidental Thief”? 

- Cette chanson, qui est aussi le titre de l´album, a été co-écrite avec John Elliott de Los Angeles, Californie. Nous avons débuté de manière assez vague, en partant d´une expérience que John a faite en volant une paire d elunettes de soleil sans le vouloir. Il les avait posé sur sa tête et puis est sorti du magasin sans s rendre compte qu´il les portait encore.En creusant un peu la chanson, le thème s´est orienté vers un personnage qui utilise sans vergogne les femmes qu´il rencontre dans sa vie.
Matt poursuit:

- Cette chanson, c´est avant tout une déclaration. Théoriquement, je crois qu´il est très facile de traverser la vie sans se rendre compte dque nos actions on tune influence et affectenet les autres personnes. Mes chansons sont généralement écrites de MON point de vue, ce qui les rend égoistes par nature, ou tout du moins autocentrées. Donc utiliser ce titre, c´était pour moi, d´une certaine maniÈre d´accepter cela, d´y faire davantage attention, ce qui constitue, je pense, un pas dans la bonne direction.

La connection nordique
Matt est assis dans son café favori, par une journée ensoleillée à Austin au Texas, alors que le bureau de DALI est situé au Danemak, en plein hiver. Et pourtant, il existe un lien, une connection entre Matt et DALI. De nombreuses chansons de ce nouvel album ont été co-écrites, ce qui devient d eplus en plus la norme dans le milieu musical. Matt a pris part à The House of Songs,un projet collaboratif d´écriture musicale entre le Danemark et Austin au Texas. Il s´est donc rendu au Danemrak et a composé sa musique au château Engelsholm, en compagnie d´autres compositeurs des Etats-Unis, de Norvège, d´Islande, du Danemark et des Iles Feroe. C´est bien plus tard, de retour aux Etats-Unis que Matt a terminé et enregistré l´album.

- Le premier morceau, “All I Know”, a été co-écrit avec Therese Aune de Norvège et nous nous sommes penchés sur le thème des vacances en famille pendant l´enfance, et l´impression que cela fait de tomber amoureux pour la prmière fois. „Ghost Story“ es tune autre chanson co-écrite, cette fois avec Ida Wenoee Bach.Quand on a appris que le château était hanté, nous nous sommes dit que nous tenions là un thème tout désigné.

Une musique naturelle et organique 
Comme nous l´avons mentionné, l´album possède une tonalité très chaude, presque organique, même s´il a été enregistré digitalement en studio avec Nuendo, un programme informatique. 

- Je pense que ce feeling organique est dû principalement aux instruments que nous avons choisis. Ils sont pour la plupart acoustiques.

Oui, il y a de nombreux instruments acoustiques sur l´album, des guitares, des banjos, …Et Matt semble trÈs soucieux d´obtenir un son naturel et réaliste et, de manière plus générale, un bon son.

Les MP3 fatiguent les oreilles plus rapidement
- J´aime bien le bon son mais j´apprécie aussi parfois la Lo-Fi. Ca dépend de ce que j´écoute. J´ai une platine vinyle et un système audio à la maison et j´écoute souvent des vinyles. Quand je suis sur la route, j´écoute de la musique sur mon iPod avec un casque. Je pense que tous les supports sonores (même les vieilles cassettes) ont leur côté positif mais j´ai l´impression que mes oreilles se fatiguent plus vite si j´écoute uniquement des MP3.

Surprenant et terrifiant en même temps
Il n´est sans doute pas surprenant que l´univers musical évolue aussi vite ces dernières années. Et pas seulement en ce qui concerne les nouveaux formats d´écoute: 

- Ces dix derniÈres années, avec l´avènement d´internet, la scène musicale indépendante a explosé. Il y a tellement de groupes, peut-être qu´ils existaient avant, mais c´est proprement étonnant et terrifiant en même temps de pouvoir se rendre compte de cela grâce à internet. C´est une chose assez positive, dans mon cas, cela m´a permis, en tant que musicien indépendant, de faire plus facilement connaître mes compositions, d´interagir avec d´autres musiciens également.

Après le café
Matt est probablement en train de terminer son café en ce moment. Que va-t-il faire ensuite?

- Je me prépare À tourner cette année, je travaille encore sur mon dernier album et je vais revenir au Danemark en Mai cette année. J´écris aussi pas mal en ce moment, j´espère pouvoir retourner en studio avant la fin de l´année.

You are about to leave this page

You are on your way over to our International page

Go to MyDALI Forum Close