NELSON CAN

Trois filles, trois instruments. Peu courant pour un groupe de rock, Nelson Can ne compte aucune guitare électrique. Le groupe a beaucoup tourné dernièrement, notamment au Roskilde Festival et part en tournée en Grande Bretagne.

RÉALISER QUE LA VIE EST MERDIQUE, ET ÉCRIRE UNE CHANSON SUR CE SUJET

Parfois, une batterie , une basse et une voix suffisent amplement. Nelson Can s´est constitué autour d´une voix puissante, des refrains entêtants, une basse addictive et une batterie aux fondations très solides.

 

Les dogmes stimulent la créativité
Nelson Can a été fondé en 2011 par deux amies d´enfance, Selina Gin (chant) et Signe SigneSigne (Signe Wisby Tobiassen, basse) qui ont ensuite été rejointes par la batteuse Maria Juntunen. Leur inspiration provient du mouvement punk et de l´urgence d´agir, notamment par le biais d´une stratégie dogmatique:

- La batterie, la basse  et le chant constituent le cadre du "Dogma Rock" développé par Nelson Can. Lorsque nous créons de la musique, nous questionnons de nombreux dogmes, notamment en raison du fait que nous n´avons pas de guitare électrique. Notre set up minimaliste, au moins sur le papier, repousse les frontières de notre créativité et nous pousse à aborder la création musicale d´une manière radicalement nouvelle et inconnue.

Nous discutons avec la bassiste Signe SigneSigne en ce jour très chaud d´été.Il est onze heure trente et elle prend son petit-déjeuner, des pancakes à la banane, alors que son émission télévisée préférée se déroule sur le petit écran en sourdine. Elle affirme que les trois mots clés à l´origine de la motivation et de l´inspiration du groupe sont: sangria, mojito et bière. Ou, formulé d´une autre manière:

- C´est un peu stupide, mais.... La vie est si merdique que nous tenons à écrire des chansons sur ce sujet!

Briser les codes
Leurs aspirations musicales n´en demeurent pas moins élevées, et elles travaillent dur pour obtenir le son juste et la musique qu´elles veulent jouer devant leur public.  “Break Down Your Walls”, un de leurs hits, en est un exemple:

- Nous avons travaillé sur “Break Down Your Walls” pendant des années avant de nous décider à briser les codes. Ça s´est passé dans le studio d´enregistrement. Nous avons démarré sans avoir de grands espoirs, et surtout aucun délai pour la sortie de notre album. Apparemment, l´alchimie a fonctionné et nous avons fini la chanson en un jour.

- Une autre chanson de votre album s´intitule “Stonewall Frank”. Elle possède un feeling très punk et des paroles très étranges relatant l´histoire d´une femme géante nommée Frank.

 

Le riff ultime


- Les ingrédients essentiels à une bonne chanson... C´est facile. Une bonne accroche, un riff de basse addictif et un chorus entêtant. Assaisonnez d´une voix charismatique, et assurez-vous que la composition repose sur une ligne de batterie solide et maîtrisée.

Cela ressemble beaucoup à du Nelson Can, mais poussons la réflexion plus loin. Nelson Can nous balance trois chansons qu´elles auraient aimé composer.

- Led Zeppelin, “When the Levee Breaks”. C´est un blues, enregistré la première fois par Kansas Joe McCoy et Memphis Minnie en 1929. La version de Led Zeppelin est simplement énorme. Nous avons tenté de nombreuses fois de recréer ce son ouvert et ample en studio.

 

- Bien évidemment, The White Stripes, “Seven Nation Army”. Le riff ultime. Simple, iconique. Et finalement, les B52’s, “Rock Lobster”. Cette chanson regorge de détails incroyables et totalement fous. Nous avons véritablement besoin de cette richesse dans nos vies.

La plupart des gens ont oublié la véritable qualité sonore

Si l´on aborde le sujet du bon son, la réponse de Nelson Can est assez ambivalente:

- J´aime pouvoir écouter de la musique n´importe où, n´importe quand. Mais je me désole que la plupart des gens aient oublié ce que signifie le son, le bon son. J´écoute de la musique en streaming mais souvent la qualité musicale est passée aux oubliettes, ou alors les enceintes sont de mauvaises qualité. On ne doit pas nécessairement acheter des enceintes qui coûtent des dizaines de milliers d´euros, il existe pas mal de bonnes enceintes très abordables. Ou il est aussi possible de se tourner vers les petites annonces.

Toujours en mouvement
En résumé, Nelson Can n´est pas et ne fait pas de compromis, et bien qu´elles commencent à être connues et reconnues pour leur expression musicale unique et puissante, elles tentent toujours d´évoluer, d´aller plus loin et de franchir de nouvelles frontières. Et c´est exactement ce qu´elles espèrent réussir dans un avenir proche:

- Nous voulons dominer le monde, naturellement! plaisante Signe SigneSigne, qui ajoute:

- Mais pour l´instant, nous avons jeté notre dévolu sur la Grande Bretagne. C´est assez confortable d´être musicien au Danemark, alors si nous voulons évoluer en tant qu´artistes et musiciennes, nous avons besoin de nous jeter dans le grand bain. D´ailleurs, info bonus: notre chanteuse Selina est à moitié anglaise, et elle est née en Grande Bretagne. Ça aide!

www.facebook.com/nelsoncanband  

Photos: Dennis Morton, Mike Garnell, Curdt Christiansen.

 

Nelson Can I.jpg

You are about to leave this page

You are on your way over to our International page

Go to MyDALI Forum Close